samedi 31 octobre 2015

Misbehaving for days, great escape, lost track of time and space


We are a family blessed with intelligence and doomed by mental instability.


"You're the kind of man I would like to fuck in a strange hotel room in Phuket, with a reddish lighting and warm satin sheets. Or in Rome, by a night so hot we wouldn't care the windows were wide open, ready to welcome our moans.
What I mean to say is that you're the kind of guy I could experience magnificent, ephemeral love making with."



Entretenir le mystère magnifié d'un mythe, la douceur imitée d'un baiser, le désir sublimé de l'irréel.
J'ai vu tes yeux, par-delà la croute véritable de notre destin commun, au revers de l'amour sincère que nous portons tour à tour sur notre dos, tel un poupon, frigorifié mais braillant de vie, nomades amoureux en perdition dans les plaines kazakhs; ne me prend pas pour une amateur, je sais à présent parfaitement décrypter les codes de nos affections. Je sais dire lorsque la surchauffe est proche, lorsque trop de fenêtres d'opportunité s'offrent à nous, lorsque la connexion ne peut être établie. Il faut parfois redémarrer, voilà tout, nous avons su le faire à plusieurs reprises, mais seulement aujourd'hui, je sens ma conscience infiltrée, grugée par de nouveaux canaux inconnus par ces changements drastiques d'existence qui viennent à la fois faire régresser mes avancées spirituelles et ressusciter mes envies destructrices, emplies de beauté et de drame duquel je croyais vouloir me départir. Je ne sais pas si ces cloportes mentaux quitteront un jour les périmètres de mon humide boite crânienne, si je parviendrai à mener à bien ces damnées améliorations de mon indécision existentielle et de mes montagnes russes émotionnelles, mais en attendant Godot, je suis bien forcée d'avouer ma perdition ici, seul auditoire muet qui puisse entièrement ne pas juger de mon amoralité, noyée dans les mots volatiles d'une âme sans visage.



"I'm so wet." Vulve avec bibittes d'humidité grouillant dedans.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire