dimanche 12 octobre 2014

Trois fois rien de nous deux



Un jour tu me manqueras, je ne pourrai pas le contrôler, tu me manqueras comme on s'ennuie du sable dans son maillot de bain après être restés trop longtemps assis à un bureau en regardant une photo de nous, bébés, à la plage, tu me manqueras tellement que j'en pleurerai et ça me feras du bien de ressentir.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire