dimanche 31 août 2014

Radiohead

[...]
See, she remembers what came before this.
The weeks where I forgot how to use my muscles,
how I would stay as silent as a thick fog for weeks.
She thought each phone call from an unknown number was the notice of my suicide.
These were the bad days.
My life was a gift that I wanted to return.

My head was a house of leaking faucets and burnt-out lightbulbs.
[...]

A Good Day, Kait Rokowksi


J'essaie de m'en souvenir.
J'essaie de m'en souvenir,
                             souvent,
                             mais parfois, je n'y parviens pas.

Je suis revenue de chez mon amoureux, j'ai pris mon bain,
                                                                       j'ai pleuré.
J'ai écouté un épisode d'une série télé,
                                                                       j'ai pleuré.
Je me suis mis une belle robe, déambulé en talons hauts,
                                                                       j'ai pleuré.
Parfois, il faut seulement se coucher et oublier le creux de vague.
Mais à me coucher à midi trente,
                                                                       je pleurerai.

2 commentaires:

  1. Je ne sais pas si tu as déjà fait du mush, mais si ce n'est pas le cas, trouves-toi un endroit sympathique, un moment où tu peux être stone et au moins une personne en qui tu as confiance pour en faire et gâtes-toi. C'est la plus belle des drogues. C'est mon 2e trip et seigneur. J'aurais écrit tous les mots du monde. (Je lis ton article après)

    RépondreSupprimer
  2. J'en ai déjà fais. 3,5. C'était une expérience visuelle et sensorielle débile, mais un badtrip trop intense pour que j'écrive quoi que ce soit, et si traumatisant que je me demande si je veux en refaire à ce niveau, mais que je me demande si l'expérience pourrait être aussi magnifique avec moins, justement.
    Mais tu m'y fais réfléchir.

    RépondreSupprimer