jeudi 28 août 2014

Call me a real poison dart

Fallait que je la partage: Cleon Peterson, Master of War (Gold)
J'en suis amoureuse. Carrément. Mais elle est sold out. Carrément.

Lettre à mon concubin durant mon voyage, en réponse à sa citation de Caitlyn Siehl (Do not all in live with people like me. We will take you to museums and parks and monuments and kiss you in every beautiful place so that you can never go back to them without tasting us like blood in your mouth.:

"Ne tombe pas amoureux de moi. Tu le regretteras.
Je te donnerai toutes les raisons du monde de m’aimer à en devenir fou, de chérir par-delà l’entendement, de t’y perdre et d’en redemander. Nous expérimenterons toutes les sensations qui peuvent être perçues par des terminaisons nerveuses attachées à des cerveaux illuminés comme des sapins de Noël, fils de cerfs-volants colorés dans des cieux nuageux, nous nous perdrons dans les dédalles effrayants et fascinants d’une conscience humaine que tu n’oses pas encore découvrir dans sa totalité époustouflante, nous existerons, nous existerons. Tu me détesteras, tu m’abhorreras jusqu’à vouloir déchiqueter ma chair à coup de dents et d’ongles; puis, instantanément, tu ressentiras des vagues de sympathie symbiotique, d’amour inconditionnel à mon égard; la vision de mon corps nuptial enrobé de tes bras trémolo remplacera celle de ma peau déchirée; et tu seras saisi d’effroi, traumatisé par tous ces sentiments simultanés que tu ne savais pas existants au creux de ton cœur, à l’abscisse de ton âme, au pinacle de ton esprit.
Je t’embrasserai tendrement, violemment, avec mélancolie, avec désir ou avec dégout, mais tu te souviendras de l’empreinte de mes lèvres, et chaque émotion te laissera avec l’âpre impression que tu l’as déjà vécue si fort, si bien en ma compagnie, que celle-ci demeurera dérisoire, inutile.
Ne tombe pas amoureux de moi, car je te donnerai toutes les raisons, de ce monde et des autres, de ne pas m’oublier."

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire