mercredi 10 juillet 2013

In a manner of speaking / I don't understand / how love in silence becomes reprimand


...........................In a manner of speaking
...........................I don't understand
...........................How love in silence becomes reprimand
...........................But the way that I feel about you
...........................Is beyond words


...........................Oh, give me the words
...........................Give me the words
...........................That tell me nothing


.....................................Cette chanson vient me chercher dans les tripes.




Je n'ai aucune idée comment je me sens. Je m'ennuie de toi, mais d'une manière si diffuse, que j'ai de la difficulté à mettre le doigt sur ce qui me manque exactement de ta personne, ou même si c'est bien ta personne qui me manque et non pas une présence, supérieure, infinie, pour envelopper mes nuits des bras réconfortants de l'union 
J'aurais envie de t'écrire quelques mots avant que tu partes, juste pour que tu saches au moins à quel point tu es une personne fantastique à travers mes yeux, même si tu n'y as strictement rien changé à mon existence comme mes autres amours ont forgés qui je suis. Tu as été une brise fraîche lors d'une des premières soirées de printemps, douce caresse quand on ferme les yeux, mais qu'on oublie rapidement, probablement, et qui ne nous a pas procuré les frissons de la nuit noir ni les sourires des premiers rayons de l'aube et de la rosée dans les cils.
Mais en même temps, j'ai l'impression que ça ne servirait strictement, mais alors là strictement à rien.
Et je ne suis pas capable d'écrire, de toute façon. Pas ici, pas sur du papier, pas sur mon corps, pas sur rien. Je n'ai que le goût âpre de tout l'alcool d'hier au fond de la langue et la journée de travail de demain coincée dans la gorge. FACK FUCK IT.

2 commentaires:

  1. Peut-être que ce qui te manque, ce n'est pas tant la personne, que toutes ces petites choses qu'il transformait par sa présence... ?

    RépondreSupprimer