mardi 11 juin 2013

Cap Diamant



Mon paternel m'a lancé quelque chose comme: "Je l'aime plus que P., ton copain. Il s'occupe mieux de toi. L'autre, une fois il était gentil et l'autre fois il avait l'air complètement mélangé."
J'ai dis oui. Et que c'était pour le mieux parce que j'étais plus heureuse avec un garçon tranquille, avec qui je peux écouter des téléséries stupides, décider de ne pas faire l'amour une nuit, juste être avec lui, gaga dans les règles de l'art.
En même temps, je sais être en lune de miel, et j'ai atrocement peur de ce qui s'en vient. De la routine de laquelle on se fatigue, de ces 5 semaines qu'il passera à l'autre bout du monde et où il aura le temps de s'apercevoir que je ne lui manque pas. Je ne sais pas. J'essaie de ne pas y penser.
Peut-être que j'ai fais un premier pas sur le Yellow Brick Road. Ça fait peur en criss... Un peu comme quand tu commences à monter la côte dans des montagnes russes et que ça fait clique clique clique et que tu es terrorisée, tu regrettes d'être montée et de t'être attelée, mais maintenant tu es engagée dans le parcours et tu sais que tu vas vivre quelque chose de foudroyant, d'une intensité étourdissante.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire