jeudi 27 décembre 2012

Hans Zimmer







"En face de lui, il n’y avait qu’une enfant belliqueuse, qui l’aurait sacrifié pour quelques éclats de rire, soutirant son pouvoir tyrannique de chacun de ses souffles. Il lui aurait craché dessus, l’aurait battue, lacérée, égorgée pour lui faire prendre conscience de l’absence de différence entre les gouttes de leurs sangs mêlés dans la poussière de leurs douleurs."


P.S. Je suis batmanophile, guys.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire