samedi 21 juillet 2012

If you want me, let me know



C'est tellement étrange à relire...
Je ne m'en ennuie pas, mais c'était un moment tellement magique...
Tout le monde parle de la première fois qu'ils sont tombés amoureux comme de l'épisode rose bonbon et un peu embarrassé des rires coquets; moi, c'est la rencontre sur la peanut.
Officiellement, je veux vous dire merci, et bye-bye monsieur le Loup.


__________________________________________________________________________


"Je me sentais tellement en sécurité, dans mon petit cocon de dents qui claquent et d'amour universel ou exclusif (et puis fuck pour l'adjectif, je suis même pas capable de démêler ça), ou est-ce que c'était vraIment à cause des pillules ? Tabarnack.
Pourquoi est-ce que j'ai tant peur de tout ? J'ai peur que les gens me laissent tomber (Haha! Ironique.), j'ai peur de ne pas aimer ET d'aimer, j'ai peur de frapper le sol bientôt mais je crains encore plus peur que la chute dure encore longtemps... Pfffff. J'comprend plus rien. Faudrait peut-être que je prenne le téléphone, en fait. J'ose pas. Juste nice.
Même si j'essayais de justifier quelque chose, de tout vous expliquer, vous comprendriez pas. Simplement la vie, j'crois bien, comment on est nés, combien on est prédestiné à souffrir et combien, même en essayant de tout son coeur, certains n'y arrivent pas. Combien on comprend, combien on est égoïste, superficiel, ficellé à nos idéaux, à la liberté. La mienne se sent toute saucissonnée par... de l'espoir ? What the fuck is wrong with me ?!?
C,est que ça fait plus de 5 ans au moins que j'ai été comprise à ce point. À cause de des pillules.
...Arrête d'écouter ces chansons, Emma, sérieusement, t'es pathétique."



30 Août 2009.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire