mardi 24 avril 2012

How many times? As long as you wish. How many times the world will go around



Ce n'est que le repost d'un article où j'avais cité un de mes propres textes... Le 22 mai 2011.
Les jours se succèdent et se ressemblent.
Qu'est-ce que je fais, putain.


« [...] J'ai peur de ce que je suis, avec et sans toi. J'ai peur de la frivolité de tes mots, de la légèreté de tes pensées, de l'aléatoire de tes émotions. J'ai aussi peur de la masse écrasante que tant de petitesse inflige sur mon esprit. Mais j'ai surtout peur de l'indémodable de ton départ, de la longueur probablement éternelle de ton absence présente. Je ne te suis plus nécessaire comme je l'ai un jour été, je ne le répéterai probablement jamais assez, et je n'ai plus assez d'orgueil à léguer pour aller te lécher les pieds, te supplier de revenir quand tu peux bien sourire au milieu de ces salopes qui me ressemblent, au milieu de ces personnalités de destruction uniques qui méritent toutes tes baisers cherchant un peu de tendresse dans un monde peint de suie. Après tout, je ne suis pas la seule à t'aimer, mais je suis dans la minorité des suicidaires momentanés qui font tanguer le navire de ta stabilité. Tu mérites mieux, mais moi je te mérite, et là est l'injustice des cœurs brisés. »




You could have been number one, if you only had the time...

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire